Les citoyens vigilants
Mener des actions de Prévention

Le service Prévention / Jeunesse de la mairie d’Halluin agit discrètement mais utilement. Nous ajoutons que pour éviter aux plus jeunes de basculer dans la délinquance, nous proposons de développer les actions de suivi et de soutien scolaire : C’est un investissement pour l’avenir !

Ce n’est ni de la délation, ni de l’espionnage. Le principe est le suivant : dans un quartier, un groupe d’habitants conclut un contrat moral.
Si l’un des membres observe quelque chose de suspect près de l’une des habitations, il prévient immédiatement tout le groupe, soit par téléphone, soit par texto. Si cela paraît grave, il alerte la police car il n’est pas question d’intervenir soi-même. Et si la police est appelée par un “citoyen vigilant”, son intervention sera prioritaire. Nous soutiendrons et encouragerons toutes ces initiatives.  Sur proposition du groupe 100% Halluin, les citoyens vigilants devraient être mis en place au printemps 2015, nous vous tiendrons informés de ce dossier.

 

 

 

Les caméras ont démontré leur efficacité. Elles contribuent à calmer les choses et à apporter une meilleure tranquillité. Mais il faut être conscient qu’on ne peut pas en installer une devant chaque maison… Et que les attroupements, trafics, rodéos ne tardent pas à se déplacer hors de leur champ de vision…

Un classement en ZSP est préconisé par le maire d'Halluin. Nous sommes néanmoins très partagés sur cette démarche. En effet, qu’est-ce qu’une ZSP ? C’est la liste noire des territoires souffrant d’une mauvaise réputation en matière de délinquance, sur laquelle figurent les quartiers nord de Marseille, Vaulx-en-Velin, les Minguettes, Lille sud, les quartiers du Pont Rompu ou de La Bourgogne à Tourcoing, les zones sensibles de Roubaix ou de nombreuses communes du 93… Chacun comprendra qu’en intégrant cette liste peu enviable, Halluin souffrira d’une très mauvaise image : ce n’est pas ainsi que l’on attirera des commerçants et des chefs d’entreprise créateurs d’emplois ! Certes, la ZSP a, soyons francs, un avantage : si le dossier devait être accepté, nous aurions peut-être quelques effectifs de police supplémentaires. Mais ce n’est pas certain, et ces effectifs seraient, de toute façon, très limités. 

La VidéoProtection
Une Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) ?

Le constat

 

Dans tous les quartiers nous allons à la rencontre des Halluinois, et tous nous font part de leur préoccupation : L’INSÉCURITÉ.

De fait, les choses ne vont pas bien, tout particulièrement depuis deux ans. Cette situation n’est pas particulière à notre ville : l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales (ONDRP) constatait que dans le département du Nord, entre le 1er août 2012 et le 31 juillet 2013, les vols de voitures ont augmenté de 18,6%, les cambriolages de 12,1% et les vols avec violence de 22% (NordEclair du 15 octobre 2013). Mais notre position de ville-frontière aggrave encore les choses...
Ainsi en août 2014, le nombre de cambriolages à Halluin a battu tous les records : Une bien triste réalité !

Que faire ?

- S'asseoir et gémir ? se résigner ?
- Collectionner les arrêtés municipaux inefficaces, dont les délinquants se moquent ? 
- Se contenter d'envoyer une lettre à François Hollande, tout en sachant que cela ne sevira à rien ?
- Ou essayer de mettre en oeuvre la devise de Clemenceau : “FAIRE FACE” ?

Comment “FAIRE FACE” ? Aucun des moyens d’actions possibles ne doit être négligé.

 

La Police Nationale
 

Veiller à la sécurité des personnes et des biens est sa mission. Mais ses effectifs n’ont cessé de diminuer.
Où est le temps où nous avions à Halluin une gendarmerie, une Police des frontières, un commissariat ?
Ce dernier, qui assurait une présence sur le terrain 24h/24, a été transformé en simple “bureau” de police… ouvert, comme son nom l’indique, uniquement aux “heures de bureau”.

Le maire actuel avait affirmé, durant la campagne municipale de mars 2014, qu'en arrivant au pouvoir, il rétablirait le commissariat d’Halluin : Une fausse promesse de plus ! Car ce n’est pas de la compétence du maire mais de celle du Ministère de l’Intérieur.


Et comme comme la décision d'installer le Commissariat de la Vallée de la Lys à Tourcoing a été confirmée, on ne reviendra pas en arrière.

 

Au final, la panoplie de ces moyens d'action révèle quand même certaines limites ...
... au fond, rien ne remplace la présence sur le terrain

 

C'est pourquoi nous proposons une police municipale

 

Le référendum de 2004 l’avait pourtant massivement rejetée...

Rappelons-nous du contexte : Le maire de l'époque ne voulait pas de cette police municipale que la population commençait à demander. Donc il s’est arrangé pour poser lors du référendum une question à laquelle la seule réponse possible serait non.
Evidemment, si on vous demande : “Voulez-vous une police municipale… en sachant que cela va copieusement augmenter vos impôts locaux ?”… Vous ne pouvez que refuser à 91% !

 

Nous, nous proposons une police municipale, mais sans augmentation des taux d’imposition. Ceci est possible -d'autres communes l'on déjà démontré-, en réduisant au préalable les dépenses de fonctionnement de la ville.

 

Une police municipale : comment ?...

Soyons clairs : sa mission ne sera pas de verbaliser les braves mères de famille à la sortie des écoles ! Elle sera d’assurer la tranquillité des Halluinois. Nous envisageons que tous les jours de la semaine, une équipe de deux agents et un maître chien fasse des rondes dans Halluin, en gros de 17 heures à 3 heures du matin, en sachant que ces horaires ne doivent pas paraître trop réguliers. Pour cela il faudra un effectif de 8 policiers municipaux, dont certains pourraient être recrutés dans le personnel existant et formés spécialement.

 

Et comment la financer ?...

Quelques investissements devront être prévus : deux véhicules, des tenues, du matériel radio, l’aménagement d’un local… Nous avons budgété tout cela à l’euro près. La plus grosse partie des dépenses, notamment pour les salaires, sera en fonctionnement. Le coût de cette police municipale s'élève à 465.000 euros par an. Ceci représente 2% du budget actuel de fonctionnement de la ville d'Halluin.  Nous pouvons donc la financer en réalisant 2% d’économies sur le budget de fonctionnement.

 

 

Quand pourra-t-elle être mise en place ?

Nous proposons cela pour l’horizon 2016. Car nous avons plusieurs contraintes :
• D’abord, nous l’avons dit, il faut réaliser des économies. Et nous devons prendre en compte qu’en 2014 le budget de la ville subira à la fois :
- une baisse de ses recettes (entre autres une diminution de 3,30% des dotations de l’Etat),
- une hausse des dépenses, liée à la fois à la réforme du temps scolaire, et à l’augmentation continuedu gaz, de l’électricité, du fuel…
• Et puis ces personnels doivent être recrutés et formés. Une convention doit aussi être établie avec la Police Nationale… Cela ne se fait pas du jour au lendemain !

 

Le saviez-vous ?

 

Le Covisur (Collectif des Villes sur la Sécurité Urbaine) a commandé une étude sur la sécurité du territoire. Or que préconise ce rapport ? Entre autre de créer une Police Municipale dans les villes de plus de 20.000 habitants !

 

Le 20 novembre 2014, la ville de Roncq a décidé de se doter d'une police municipale :
Un exemple à suivre pour Halluin !

 

© 2014 DWS          Contact : jc.destailleur@laposte.net

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • wordpress.jpg
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now